Vienne dans les films

Films à gogo !

C’est parti pour les meilleurs films sur Vienne des 70 dernières années.

Vienne dans les films

Piochez dans cette liste et passez une soirée dans les traces des acteurs ayant tourné à Vienne. Et vous reconnaitrez certainement des lieux familiers.

  • Trilogie Sissi (1955-1957) : Romy Schneider en jeune impératrice prisonnière des rouages de la cour autrichienne.
    La Vienne romantique et kitsch à souhait immortalisée par Ernst Marischka dans la série des Sissi (1955-1957) est inoubliable : cette trilogie légendaire sur l’impératrice Élisabeth, incarnée par la jeune Romy Schneider avec, à ses côtés, Karlheinz Böhm en empereur François-Joseph, est l’une des œuvres cinématographiques de langue allemande les plus célèbres et compte parmi les plus grands succès de l’histoire du cinéma allemand et autrichien. Plusieurs scènes ont été tournées à Vienne, notamment celle du mariage, à l’église Saint-Michel ; d’autres lieux ont été reconstitués dans les studios viennois de Rosenhügel, avec comme accessoires des meubles authentiques de l’époque impériale. Le Hofmobiliendepot. Musée du Meuble, situé dans le 7e arrondissement de Vienne, présente le mobilier du film dans le cadre d’une exposition permanente (« Sissi au cinéma »).
  • Le Troisième Homme (1949) : thriller sur le trafiquant de pénicilline Harry Lime (Orson Welles) dans le Vienne d’après-guerre avec le célébrissime générique à la cithare.
  • James Bond – Tuer n’est pas jouer (1987)  : Timothy Dalton alias 007 à la poursuite de criminels dans Vienne.
  • Before Sunrise (1995) : Un film romantique où Ethan Hawke et Julie Delpy ne sont pas les seuls à tomber amoureux. On tombe et re-tombe amoureux de Vienne à chaque visionnage. D’ailleurs, « Before Sunrise », film culte de toute une génération, fête son 25e anniversaire en 2020.
  • La Pianiste (2001) : Michael Haneke, récompensé par deux Palmes d’or à Cannes, a adapté en 2001 ce roman de la lauréate du prix Nobel Elfriede Jelinek. Un affrontement entre une mère autoritaire et sa fille opprimée (Isabelle Huppert).
  • Klimt (2006)  : Un formidable John Malkovich se glisse dans la peau de Klimt et nous fait plonger dans le Vienne fin de siècle.
  • A Dangerous Method (2011) de David Cronenberg, Sigmund Freud (Viggo Mortensen) et C. G. Jung (Michael Fassbender) savourent une Sachertorte accompagnée de crème chantilly au Café Sperl et vont se promener dans le parc du Belvédère.
  • 360 (2012)  : Adaptation libre de La Ronde de Schnitzler avec Jude Law, Rachel Weisz et Anthony Hopkins.
  • La Femme au tableau (2015)  : Sur les traces de la collectionneuse américaine Maria Altmann et de cinq tableaux de Klimt que le Belvédère lui a restitués en 2006. Woman in Gold, réalisé par Simon Curtis, avec Helen Mirren, Ryan Reynolds, Daniel Brühl et Katie Holmes filme le Konzerthaus, l’Hôtel de Ville et l’Académie des Beaux-Arts.Helen Mirren incarne Maria Altmann, la nièce d’Adele Bloch-Bauer, qui assigne l’État autrichien en justice pour récupérer la célèbre peinture de Klimt « La dame en or ».
  • Mission : Impossible – Roque Nation (2015) est l’une des dernières grandes productions internationales tournées à Vienne : dans une scène spectaculaire, Tom Cruise et sa partenaire Rebecca Ferguson sautent en tenue de soirée du haut de l’Opéra national et atterrissent sur le Ring.
  • Egon Schiele (2016) : Cette adaptation à l’écran de la vie d’Egon Schiele par Dieter Berner est une véritable œuvre d’art. Le rapport de Schiele aux femmes et à l’art est au cœur du récit.
  • Freud (2019) : On n’avait encore jamais vu la star de la psychanalyse ainsi. Dans sa série « Freud », le réalisateur Marvin Kren montre un jeune Sigmund Freud à la poursuite de meurtriers dans le Vienne de la fin du XIXe siècle. À partir du 23 mars sur Netflix.
  • Même les productions Bollywood choisissent de plus en plus volontiers Vienne comme lieu de tournage : cela fut notamment le cas pour le drame romantique Ae Dil Hai Mushkil, sorti en 2016.